La préparation physique

L’ascension du mont Blanc reste une épreuve physique réelle, et une bonne condition physique est nécessaire pour la réaliser sans encombre.

La haute altitude modifie les conceptions habituelles puisque tout effort entrepris au-dessus de 4000 mètres doit être considéré comme un effort intense.
Un entrainement adapté implique ainsi d’augmenter la capacité du système aérobie. Il sera donc nécessaire de développer au maximum l’endurance des jeunes participant à ce programme d’entrainement. 

 
La préparation physique générale (PPG)

La PPG durera 3 à 4 semaines selon les progrès du groupe.

Les différentes formes de travail :

  • Travail de gainage
  • Travail de musculation classique avec ou sans charge
  • Travail foncier
  • Sport Collectif (cohésion)

Fréquence : 2 à 3 séances allant crescendo dans la durée en commençant par 45 minutes
pour finir à 1h30. + 5 minutes par séance.



La préparation physique spécifique (PPS)

Cette préparation est qualifiée de spécifique car elle utilise des formes de travail proche de l’activité proposée.

Les différentes formes de travail

  • Travail en fractionner
  • Montées de marches
  • Travail en côtes
  • circuits tout terrain

 Fréquence : 3 séances allant crescendo dans la durée en commençant par 45 min pour finir à 2h30.